La pêche blanche au Lac du Guéry

Rate this post

Tous les ans début mars a lieu au Guéry la fameuse pêche blanche, elle réunit tous les aficionados de la pêche sur glace ainsi que de nombreux curieux.

Organisé par la société des pêcheurs à la ligne du Mont Dore, cette pêche au trou sonne l’ouverture de la saison, une seule condition pour que cette pêche sur glace soit possible : Avoir plus de 25 cm de glace sur le lac, raison de sécurité oblige.

Un évènement unique en Europe

Tarière

La tarière

Cela fait plus de 40 ans que ce WE de pêche sous la glace est organisé, le principe est simple, un trou dans la glace, une canne ou un fil avec un hameçon et beaucoup de patience pour espérer faire une prise.
Un évènement unique et réputé en Europe qui se déroule le premier week-end de mars sur le plus haut lac d’Auvergne (1250 mètres d’altitude), pendant plusieurs jours les adeptes peuvent ainsi s’adonner à leur passion du levé jusqu’au couché du soleil.

Faire son trou dans les règles de l’art

Tout commence par l’emplacement, en effet il faut creuser son trou dans la glace et la neige pour atteindre l’eau. Fini l’époque de la tronçonneuse thermique, polluante de gaz et parfois fuyante d’huiles de moteur, aujourd’hui les ouvertures se font de façon plus écologique. On perce à la barre à mine ou à la tarière (Ci-contre, il s’agit d’une foreuse manuelle, sorte de chignole utilisée pour creuser la glace.), on enlève ensuite les petits morceaux restant à l’écumoire pour pouvoir y placer son fil et son bouchon. Le pêcheur appose ensuite à côté de son trou un piquet portant son nom (ou son surnom) pour éviter qu’on ne lui prenne sa place (Le pêcheur comme le chasseur de champignon a ses coins et il n’aime pas les partager 😉 ). Pour information le trou mesure environ 25 cm de diamètre pour plus de 25 cm de profondeur, jusqu’à 50 ou 60cm (suivant l’épaisseur de rigueur hivernale de l’année en cours).

La brimbale

La brimbale

Chaque pêcheur a droit au maximum à 2 cannes et à 5 prises par jour, que ce soit de la truite, du saumon de fontaine ou de l’ombles chevalier. Le pêcheur devra également entretenir son trou pour éviter qu’il ne se rebouche à cause du froid et du vent. Ci contre la brimbale, canne à pêche d’origine canadienne qui ferre automatiquement le poisson grâce à son balancier et son contre poid. Pour participer, venez avec votre équipement et munissez vous de la carte spéciale pêche blanche pour un montant de 25€, pour des renseignements complémentaires, contactez directement la société de pêche.

Les amateurs viennent en effet de toute la France mais pas seulement, on vient de l’Europe entière pour ce rendez vous annuel. (Rassurez vous il y a de place pour tous sur les 26 hectares du lac du Guéry). On comptait cette année entre 700 et 800 pêcheurs et plusieurs autres centaines de personnes venus découvrir cette activité originale.

Au pied du Sancy, vous êtes au cœur de la montagne Auvergnate, profitez en et partez à la découverte d’un environnement préservé avec possibilité de se promener sur le lac à pied, de faire du ski de fond ou des ballades en raquettes tout autour. Pour les petits et les grands enfants, les alentours comptent de multiples descentes propices à la pratique de la luge, à la glissade et à la conception de bonhommes de neige…

Un des pêcheurs sur glace

Amis pêcheurs, voici le porte canne le plus original de l’année : Monsieur Bonhomme de neige réalisé, habillé et équipé par Benjamin et ses compères.

Plan d’accès et contacts


Lac de Guéry, 63240 Le Mont-Dore
Société des pêcheurs à la ligne du Mont-Dore : 04 73 65 20 21

Cela peut-il vous intéresser ?

3 thoughts on “La pêche blanche au Lac du Guéry

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *